Le réalisateur, Stephan Rytz, rend ici hommage à l’inlassable travail de conviction de l’ornithologue et mécène, Luc Hoffmann, qui a consacré sa vie entière et sa fortune à préserver les sansouïres et l’environnement en général. Science & Vie TV met à l’honneur ce scientifique engagé, avec la diffusion exceptionnelle du film documentaire Wetlands, l’héritage de Luc Hoffmann, le jeudi 9 septembre à 20h45.

Depuis des milliards d’années, l’eau sillonne la Terre comme le sang coule dans les veines de notre corps. Sans elle, la vie sur notre planète ne serait tout simplement pas possible. Inlassablement, l’eau qui s’écoule des montagnes finit par rejoindre les mers et les océans, formant des deltas qui sont des habitats d’une richesse exceptionnelle où s’épanouit une biodiversité remarquable.

Aujourd’hui près de deux tiers des zones humides ont disparus. Considérées comme inutiles, elles ont été drainées et asséchées pour favoriser le développement de l’agriculture, l’industrie et l’urbanisation. Pour tenter d’enrayer cette destruction, Luc Hoffmann a mené des études et conduit des actions de protections dans différents lieux emblématiques du bassin méditerranéen et d’Afrique de l’Ouest. Précurseur du développement durable, la vision de Luc Hoffmann était d’appréhender la biodiversité comme une dynamique globale, incluant et interagissant avec les activités humaines. C’est ainsi qu’il a été à l’origine de la création et du développement du WWF et la convention de Ramsar, fondée en 1971, unique traité signé par 170 pays et qui regroupe aujourd’hui plus de 2000 zones humides protégées à travers la planète.

Ce film documentaire nous emmène sur le chemin de Luc Hoffmann, humaniste et visionnaire, qui a choisi de mener ce combat en toute discrétion sans jamais chercher les honneurs ni les récompenses. Il fait la lumière sur son œuvre immense et permet de comprendre l’importance capitale des zones humides ou sansouïres, qui sont une réponse évidente aux enjeux climatiques de demain.